Page 0084

L

orsqu'on m'a demandé

d'écrire un article de six

cents mots sur la Provence,

j'ai sauté sur l'occasion. J'y

suis venu en vacances pour

la première fois il y a près de trente

ans et j'en suis tombé amoureux ;

j'ai la chance d'y vivre depuis bientôt

vingt ans. Je me suis dit : « C'est facile,

je connais cet endroit comme ma

poche ». Mais il s'est avéré que ce

n'était pas si simple.

C'était un vendredi après-midi

quand j'ai accepté d'écrire cet article.

Je revenais d'un séjour de deux

jours dans les Gorges du Verdon,

et le samedi matin j'étais invité à

déjeuner avec des amis dans mon

village. Après un verre de rosé ou

deux (à l'extérieur, avec des lunettes

de soleil et en t-shirt, en janvier. Oui,

c'est aussi ça, la Provence !), nous

avons discuté de ce que signifiait

exactement la "Provence" pour eux.

Je n'ai réussi à mettre personne

d'accord, certainement pas en moins

de 600 mots.

Il semble que la Provence ait

une signification différente pour

chacun. Pour moi, cela a toujours

été le chant des cigales en été, les

oliveraies et les champs de lavande,

les marchés colorés qui serpentent

dans les rues étroites des villages

médiévaux, ainsi que la grande cuisine

méditerranéenne.

« Mais qu'en est-il d'Avignon ?

C'est la capitale des côtes-du-rhône,

elle accueille le plus grand festival de

théâtre de France, elle abrite le palais

des Papes et le fameux pont ! C'est la

Provence ! », dit Gérard, qui y est né.

Je ne peux pas vraiment lui donner

tort, car j'ai vécu à Avignon pendant

plus de dix ans et j'ai une grande

affection pour cette ville magnifique,

animée et cosmopolite.

Sa femme, Brigitte, n'est pas

d'accord. Pour elle, c'est le fameux

Mont Ventoux, le géant de Provence,

avec ses loups, sa nature sauvage et

ses sangliers, haut lieu (de torture) du

cyclisme, qui s'élève majestueusement

à plus de 1 910 m au-dessus de la

vallée du Rhône.

La conversation se poursuit et

j'essaie de prendre des notes dans

ma tête, tandis que nous évoquons

tour à tour les vertus de Marseille et

de ses calanques, d'Aix-en-Provence

et de ses boulevards bordés d'arbres

et de grands magasins, du Luberon

et de ses villages perchés comme

Gordes et Bonnieux. On pense aussi

aux collines des Alpilles avec leurs

vestiges romains et leurs bourgs

comme Saint-Rémy-de-Provence et

Maussane-les-Alpilles, ou encore à la

Camargue avec ses horizons infinis et

ses étangs peuplés de flamants roses,

de chevaux blancs et de taureaux

sauvages.

La liste est longue : la Côte

d'Azur avec Saint-Tropez, Antibes,

Nice, etc. Puis quelqu'un mentionne

le ski dans les montagnes autour de

Trevor Smith nous propose un tour d'horizon des lieux

renommés en bordure de la Méditerranée, jusqu'au

sommet du Mont Ventoux.

Provence-Alpes

Côte d'Azur

Alpes-de-Hte-Provence 1 600 € le m²

Hautes-Alpes 2 320 € le m²

Alpes-Maritimes 4 330 € le m²

Bouches-du-Rhône 3 470 € le m²

Var 3 490 € le m²

Vaucluse 2 430 € le m²

*Chiffres fournis par les Notaires de

France pour des maisons, au troisième

trimestre 2021. Les prix varient

énormément d'un département à

l'autre, il ne s'agit donc que de valeurs

indicatives.

Prix moyens de

l'immobilier*

PROVENCE-ALPES-CÔTE D'AZUR

84 0800 900 324 gratuit 9 h - 20 h info@leggett.fr

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116

Related Issues