Page 0114

114 LEGGETT-IMMO.COM

Rencontre avec Esther Linley. Originaire du sud-est de Londres, cette

ancienne ballerine qui a parcouru le monde entier avait toujours rêvé

de posséder une « maison pour la vie » en France…

TEXTE : LIZ ROWLINSON

A

PRÉS DES ÉTUDES

au « Royal Ballet

School », prestigieuse

école nationale

de danse classique

à Londres ; après une carrière

de danseuse, chorégraphe, metteuse en scène

et peintre spécialisée dans

la botanique ; après

avoir vécu en Belgique, en Suisse,

à Paris et à Vienne, Esther a

commencé à travailler avec Leggett

Immobilier il y a deux ans et

demi. Elle est installée avec son

mari français, Serge, à Joigny,

en Bourgogne-Franche-Comté, à

une heure de Paris.

VOUS AVEZ UNE VIE TRÈS

ÉCLECTIQUE. COMMENT

ÊTES-VOUS ARRIVÉE À

JOIGNY ?

J'aime Paris depuis que j'ai

12 ans, et j'avais déjà eu une

maison en Bretagne et dans le

Lot. J'ai découvert l'Yonne par

hasard et je l'ai tout de suite

aimée. C'est le premier endroit

en Bourgogne où l'on découvre

les vignes, quand on voyage

(vers le sud-est) depuis Paris.

Je me trouve à proximité des

régions viticoles de Chablis et

d'Irancy.

PARLEZ-NOUS DE VOTRE

MAISON...

Nous habitons dans une belle

maison du XVIIIe siècle, avec six

chambres et la vue sur l'Yonne.

Elle était en ruine et nous

avons passé ces sept dernières

années à la remettre en état.

Nous l'avons achetée pour une

bouchée de pain, puis nous

avons dépensé plusieurs autres

« bouchées » pour la rénover.

Cela comprend les 30 fenêtres

et portes de la maison ! Le reste

de ma famille, y compris mes

petits-enfants, vit à Vienne.

CETTE RÉGION EST ASSEZ

PEU CONNUE POUR LE

MOMENT...

J'aime le fait qu'elle ne se soit

pas excessivement « embourgeoisée

», qu'elle soit relativement discrète

et que de nombreux

Parisiens y aient trouvé

des résidences secondaires.

C'est un secteur plutôt rural,

avec des collines, des rivières,

des châteaux, des forêts, et de

superbes marchés. En n'étant

qu'à 1h10 de Paris, je peux

profiter du meilleur des deux

mondes !

ÉVIDEMMENT, ON A AUSSI

L'OPPORTUNITÉ DE PROFI-

TER DE TOUS LES VINS INCROYABLES

DE LA RÉGION

Mon favori est le Pinot Noir

d'Irancy. Les vins locaux les

plus renommés sont le Chablis,

le St. Brie et l'Irancy. Il est très

agréable de vivre dans une région viticole

car le tourisme engendré

offre aux propriétaires

immobiliers la possibilité de

générer des revenus grâce aux

AGENT Secret

locations saisonnières. Il y a

d'excellents restaurants aux

alentours, et même un restaurant

« deux étoiles » au Michelin, à Joigny.

C'EST EXTRÊMEMENT PRÈS

DE PARIS, TOUT EN ÉTANT

TELLEMENT PLUS ABOR-

DABLE

Ici, on peut tout trouver, d'une

petite maison de village à moins

de 30.000 € à un magnifique

château en bordure de rivière

à un million d'euros. Les châteaux sont très

abordables dans

la région, bien que le principal

intérêt aille vers les maisons

de village vendues de 150.000 €

à 250.000 €. Pour l'extrémité

haute de ce budget, on peut

trouver une belle maison

restaurée avec quatre chambres.

Il y a de magnifiques villages

pleins d'authenticité dans

le secteur.

J'AIME FAIRE DÉCOUVRIR

MA RÉGION AUX GENS

La principale raison pour

laquelle j'ai rejoint Leggett

Immobilier, une société que

j'admire depuis des années,

a été de pouvoir rencontrer

de nombreuses personnes intéressantes

et leur faire visiter

la région. Car, être une artiste

botaniste était un travail assez

solitaire. Je pense que la France

rurale a besoin de nouveaux habitants pour faire

vivre ses villages.

Ce que j'aime dans mon

travail, c'est aussi la possibilité

de visiter l'intérieur de magni-

fiques propriétés, que je n'aurais

pas eu l'occasion de découvrir en temps normal.

A VENDRE

Jolie maison rénovée a

Laroche-St.-Cydroine.

147 000 € Réf : 85514

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116

Related Issues