Page 0032

LEGGETT-IMMO.COM

32

L

E RÊVE D'ERIC GAVIGNET

a toujours été de devenir Chef

: « Personne

dans ma famille n'était

cuisinier, pourtant dès

mon plus jeune âge, j'ai eu cette

passion.  42 ans plus tard, elle

est toujours aussi forte !  »

Quelle carrière ! Certains

des restaurants où il s'est formé

sont des noms incontournables

de la gastronomie française internationalement reconnus.

Aujourd'hui, installé dans le

cadre magique du Relais du Château de Chalais, il s'est d'ores

et

déjà constitué une réputation

enviable dans le domaine de la

Grande Cuisine.

L'enchantement commence

dès que l'on traverse le pont

levis et que l'on passe le portail

du château. Tournez-vous vers

la droite et vous serez séduits :

son restaurant, installé dans les

anciennes cuisines de ce château du

XVIe siècle, convainc au

premier coup d'œil  !

Autrefois résidence de la

glorieuse famille Talleyrand, le

château appartient aujourd'hui

à un célèbre imitateur, qui le

restaure peu à peu. L'humoriste

qui est aussi un amateur éclairé

d'antiquités apporte à chaque

élément une attention toute

particulière.

Et l'attention d'Eric n'est pas

moins méticuleuse à l'égard des

repas servis ici  !

Il a débuté sa carrière dans

les règles de l'art, par un apprentissage

à Dijon, sa ville

natale. Puis au sein des cuisines de plusieurs

restaurants

étoilés au Michelin, l'amenant

peu à peu à se hisser en haut

de l'échelle de la gastronomie

bourguignonne. Il s'est ensuite

installé à Paris, où il a rejoint des

illustres restaurants lauréats de

trois étoiles au guide Michelin,

Lasserre et La Tour d'Argent. Sa

carrière s'est poursuivie internationalement en tant que chef

privé auprès de diplomates,

puis à Riyad. Modeste, il affirme

avoir obtenu ces postes par

« chance », expliquant que les

candidats sont nombreux dans

ces établissements renommés,

et que les restaurateurs n'ont

que l'embarras du choix… Il

paraît pourtant plus probable

que ce sont ses compétences et

sa réputation qui lui ont permis

de rejoindre des cuisines aussi

réputées  !

«  Je voulais voyager au Cana-

da et en Australie. J'ai d'abord

été à Londres pour apprendre

l'anglais. Là, j'ai travaillé pour

les frères Roux, au Gavroche,

quand le restaurant avait encore

trois étoiles au Michelin.  »

Malgré ses rêves de voyage

à travers le monde, il reste en

Angleterre où il précise : « J'ai

été très heureux. » Il termine

sa carrière comme Chef au Hilton London Euston - un poste

éminemment exigeant ,

A l'heure de la retraite, il

souhaite rejoindre son pays

natal dans la région du SudOuest :

« J'aime son mode de

vie, le soleil et la qualité des

produits ». Après deux ans de

pause, il est prêt à reprendre

du service. En 2017, un restaurateur

de Saint-Emilion et un

entrepreneur danois implanté

dans la région ont racheté l'ancien restaurant

de Chalais et

entamé sa rénovation. Ils rencontrent

Eric, et le reste, pour

ainsi dire, va de soi. Aujourd'hui,

la réputation déjà bonne est

rapidement transcendée grâce à

Eric, à la tête d'une petite équipe dévouée.

Il propose un excellent menu à un prix accessible, produit le plus possible

à partir des

produits locaux et changeant

au fil des saisons. Tout dans ce

restaurant, de l'accueil à l'excellent service,

est exécuté avec

une élégance certaine, encore

embellie par l'attention qu'Eric

accorde aux moindres détails.

« J'ai été très chanceux de

pouvoir apprendre avec les

meilleurs. Ils m'ont transmis leurs

exigences d'exactitude. La perfection

est une nécessité, de

la préparation, à la confection

et la présentation. Tous les

Chefs avec lesquels j'ai travaillé

étaient très durs, à l'ancienne -

ils n'offraient pas de deuxième

chance. Il fallait de l'excellence

à tout instant  ! Je pense que l'on

n'oublie jamais ce niveau en

cuisine. »

Son ambition ? Une étoile

au Michelin, évidemment  ! Une

simple visite et vous serez conquis.

... J'aime le mode de vie, le soleil

et la qualité des produits d'ici...

1.

1. Noix de St. Jacques.

2. Foie gras.

3. Eric et son équipe travaillent

leurs préparations avec

une grande précision.

4. Le Relais du Château.

5. Saumon fumé avec tempura

de légumes et crème au

raifort.

6. Agneau charentais.

7. Le pont-levis du château.

8. Des délicieux desserts.

9. Une succulente part de

colin.

10. Emmanuel Baugey (à

gauche) et Michael Revenskjold,

propriétaires du

restaurant, entourent le Chef

Eric Gavignet.

Le Relais du Château, 15 Rue

du Château, 16210 Chalais.

T: +33 05 45 98 12 08

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116

Related Issues