Page 0035

35

Ce vin pétillant mondialement connu,

synonyme de fête, est à l'origine de

nombreux cousins proches, du cava

espagnol au fameux prosecco italien.

Originaire des plaines crayeuses qui

s'étendent de Paris à la Belgique (bien

qu'inventé selon la légende, par des

moines du Languedoc), le « pétillant »

est devenu populaire dans les années

1700, précédant l'ouverture des maisons de Champagne,

un siècle plus

tard. Les plus fameux proviennent

des alentours d'Epernay et de Reims.

Ils s'accordent parfaitement avec...

tout !

Il vient de la « France profonde », aussi

réputée pour ses truffes et son foie gras.

L'Armagnac est produit en Gascogne,

dans le Sud-Ouest. Distillé à partir de

raisin et mis en fût de chêne pendant

des années - processus lui donnant des

arômes de prune si particuliers - il était à

l'origine une eau de vie utilisée à des fins

thérapeutiques. Il existe un musée de

l'Armagnac à Condom, dans le Gers. La

glace à l'Armagnac est un incontournable

gastronomique !

Non, aucun endroit en France ne se nomme Pastis,

mais connaissez-vous l'histoire curieuse de cette

boisson anisée? Sa popularité dans le sud, où elle

est la seconde boisson alcoolisée la plus consommée

après le vin, est un indice. À l'heure de l'apéritif,

on aperçoit des tablées entières de gens de tous

âges la savourant avec un filet d'eau qui la rend

opaque. Son nom provient du provençal «pastitz »,

qui signifie mélange. C'est un dérivé de l'absinthe.

Un habitant de Marseille, Paul Ricard, commença à

vendre du Pastis en 1938 et sa recette reste encore

secrète. On dit qu'elle inclut de l'anis étoilé, de la

réglisse et des herbes de Provence.

Eau de vie de pomme provenant de

Normandie, le Calvados est produit en

distillant le cidre deux fois. Il tient son

nom du département normand connu

pour ses falaises de craie mais aussi

pour son fromage (se mariant particu-

lièrement bien avec le Calvados). Le

Calvados fait des merveilles en cuisine

- plus particulièrement avec le poulet,

le porc et les crêpes flambées. On peut

aussi le boire avec de la glace, dans

un café chaud ou en cocktail.

CHAMPAGNE

BOURGOGNE

Avez-vous déjà goûté cette liqueur de

framboise dans un cocktail « Chambord

Royale » ? Cette liqueur trouve son origine dans la Vallée

de la Loire, à la fin

du XVIIe siècle. Vous connaissez sans

doute le château de Chambord, palais

spectaculaire de la Renaissance qui a

récemment inspiré le film La Belle et la

Bête. C'est là que cette boisson aurait été

offerte à Louis XIV à la fin des années

1600. Sa version moderne a été créée en

1982. Elle est conçue à partir de framboises

et de mûres, de vanille, de zeste

de citron, de miel et de Cognac. Elle

est produite au château de La Sistière

dans la vallée de la Loire. Oh, et ajoutez

n'importe quel alcool pétillant à cette liqueur,

vous la rendez royale !

CHAMBORD

ARMAGNAC

PASTIS

CALVADOS

L'histoire du vin de Bourgogne est

presque aussi longue que celle du

Bordeaux. Il est dit qu'au XIVe siècle,

les moines cisterciens créèrent le

premier vignoble clos de Bourgogne,

le Clos-Vougeot, dans la région. Les

rouges secs sont faits à partir de

raisins Pinot Noir et Gamay, tandis

que les fameux blancs proviennent

de Chardonnay et d'Aligoté. Il y a

désormais 1 247 climats (lieux-dits

consacrés à la viticulture) couvrant

8 000 ha, principalement premiers

crus et grands crus. En 2017, les

vignobles ont été classés au Patrimoine mondial

de l'humanité par

l'UNESCO.

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116

Related Issues