Page 0010

INITIATIVES ET PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE LE CANCER

8 CANCER CONTROL FRANCOPHONE 2021

Apport des partenariats internationaux

dans le developpement de l'oncologie

pédiatrique au Maroc

JIHANE KHALIL, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TANGER - SOCIÉTÉ MAROCAINE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE;

MARIA EL KABABRI, SERVICE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE UNIVERSITÉ MOHAMED V RABAT MAROC - SOCIÉTÉ

MAROCAINE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE; SIHAM CHERKAOUI, UNITÉ D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE

- CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HASSAN II FÈS MAROC - SOCIÉTÉ MAROCAINE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE; SARRA

BENMILOUD, UNITÉ D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE IBN ROCHD CASABLANCA MAROC -

SOCIÉTÉ MAROCAINE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE; AMINA KILI, SERVICE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE

UNIVERSITÉ MOHAMED V RABAT MAROC - SOCIÉTÉ MAROCAINE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE; ABDELLAH MADANI,

UNITÉ D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE - CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE HASSAN II FÈS MAROC - SOCIÉTÉ MAROCAINE

D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE; MHAMED HARIF, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TANGER - SOCIÉTÉ MAROCAINE

D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE ET LAILA HESSISSEN, SERVICE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE UNIVERSITÉ

MOHAMED V RABAT MAROC - SOCIÉTÉ MAROCAINE D'HÉMATOLOGIE ET ONCOLOGIE PÉDIATRIQUE

C

haque année, environ 429 000 enfants et adolescents

âgés de 0 à 19 ans devraient développer un cancer. Les

taux de survie à cinq ans dépassent 80% pour les 45

000 enfants atteints d'un cancer dans les pays à haut revenu,

mais sont inférieurs à 30% pour les 384 000 enfants des pays

à revenu intermédiaire de la tranche inférieure. L'amélioration

des taux de survie dans les pays à faible revenu a été obtenue

grâce à l'amélioration de la qualité des soins, une recherche

multidisciplinaire, l'utilisation de protocoles thérapeutiques

utilisant principalement des médicaments génériques et à

une stratification optimisée des risques. Les résultats du taux

de survie des enfants dans les pays émergents peuvent être

améliorés grâce à des partenariats de collaboration mondiale qui

aident les équipes locales à adapter les traitements efficaces aux

ressources et aux besoins cliniques locaux, ainsi qu'à résoudre

des problèmes spécifiques au contexte tels que le retard de

diagnostic et l'abandon du traitement. Ensemble, ces mesures

peuvent permettre d'atteindre l'objectif mondial de survie récemment fixé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

d'ici 2030 (1).

Ainsi, en septembre 2018, l'OMS a lancé l'initiative mondiale

contre le cancer de l'enfant avec pour objectif d'atteindre au

moins un taux de survie de 60% pour les enfants atteints de

cancer d'ici 2030, tout en réduisant les souffrances. Cette

initiative rassemble des parties prenantes du monde entier et de

tous les secteurs vers un objectif commun, qui est de renforcer

les capacités pour sauver des vies et réduire la souffrance des

enfants atteints de cancer. Si elle est mise en Ĺ“uvre avec succès,

environ un million d'enfants supplémentaires atteints de cancer

pourront être sauvés au cours de la prochaine décennie (2).

Pour mettre en place cette initiative, des sites pilotes ont été

sélectionnés parmi lesquels le Maroc.

Le Maroc est un pays d'Afrique du Nord dont la population

est de 36,47 million d'habitants. Il est considéré comme un

pays à revenu intermédiaire et se classe 114ème sur 169 pays

dans l'indice de développement humain. Le PIB par habitant du

L'oncologie pédiatrique a débuté au Maroc dans les années 80 et a connu depuis une amélioration continue,

aboutissant à la mise en place de 6 structures prenant en charge environ 1000 nouveaux cas d'oncologie pédiatrique

par an avec un taux de survie estimé à 60%.

Les partenariats internationaux ont participé pour une large part à ces progrès. Les partenaires majeurs ont été: le

Groupe Franco-Africain d'Oncologie Pédiatrique, le St Jude Children Research Hospital, la fondation Sanofi Espoir

et l'association Soleterre. Ces partenariats ont été constants dans le temps et ont abouti à des succès en matière de

traitements des tumeurs les plus fréquentes comme : le lymphome de Burkitt, le néphroblastome, le lymphome de

Hodgkin et la leucémie Aigüe. Par ailleurs, la prise en charge de la douleur a été transformée grâce à la mise en place

d'un projet soutenu par l'Initiative My Child Matters. Le programme d'autogreffe de cellules souches hématopoïétiques

et l'école Africaine d'Oncologie Pédiatrique sont deux autres programmes à succès, soutenus par ces mêmes

partenaires.

Ces succès ont abouti à la sélection du Maroc comme site pilote pour l'implémentation de l'Initiative Globale de

l'OMS. Ces partenaires soutiennent les équipes d'oncologie pédiatrique Marocaines dans la mise en place de ce projet.

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116
  117. Page 0117
  118. Page 0118
  119. Page 0119
  120. Page 0120
  121. Page 0121
  122. Page 0122