Page 0105

CANCER CONTROL FRANCOPHONE 2021 103

REGISTRE DES CANCERS ET ACCOMPAGNEMENT

Expérience à Ouagadougou au Burkina

Faso de la mise en place du Registre

Franco-Africain d'Oncologie Pédiatrique

(RFAOP) avec l'utilisation de REDCap

ROLANDE KABORÉ, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUÉDRAOGO, OUAGADOUGOU, BURKINA FASO; BRENDA

MALLON, GFAOP, GUSTAVE ROUSSY VILLEJUIF, FRANCE; CHANTAL BOUDA, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO

OUÉDRAOGO, OUAGADOUGOU, BURKINA FASO; SONIA KABORET, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE PÉDIATRIQUE CHARLES

DE GAULLE (CDG) OUAGADOUGOU, BURKINA FASO; ADÉLAÏDE LANKOANDÉ, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO

OUÉDRAOGO, OUAGADOUGOU, BURKINA FASO; DENISE BIDIMA, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE PÉDIATRIQUE CHARLES

DE GAULLE (CDG) OUAGADOUGOU, BURKINA FASO; FLA KOUETA, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUÉDRAOGO,

OUAGADOUGOU, BURKINA FASO; OLGA LOLOMPO, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE YALGADO OUÉDRAOGO, OUAGADOUGOU,

BURKINA FASO; DIARRA YE, CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE PÉDIATRIQUE CHARLES DE GAULLE (CDG) OUAGADOUGOU, BURKINA

FASO ET CATHERINE PATTE, GFAOP, GUSTAVE ROUSSY VILLEJUIF, FRANCE

Nous présentons ici l'expérience du Burkina

Faso dans le processus de mise en place et de

développement du registre franco-africain d'oncologie

pédiatrique à Ouagadougou avec l'outil REDCap ;

pour des données de qualité et sécurisées en vue

d'une meilleure connaissance des caractéristiques

épidémiologiques, cliniques et évolutives des enfants

présentant un cancer au Burkina Faso. Cet outil

fournit des renseignements importants dans un pays

où les diagnostics de cancers chez les enfants sont en

augmentation progressive.

Le cancer infantile représenterait 0,5% et 4,6% de

l'ensemble des cas de cancers, avec des taux d'incidence

annuels qui varient de 50 à 200 par million d'enfants dans

le monde. Selon un rapport de l'Organisation Mondiale de la

Santé (OMS), publié en avril 2017 dans la revue britannique

The Lancet Oncology, le nombre de cancers pédiatriques a

augmenté de 13 % ces 20 dernières années. Les estimations

du CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer)

prévoient pour la période 2020 à 2040 une augmentation de

36,5% des nouveaux cas en Afrique, avec l'amélioration des

diagnostics (1).

Au Burkina Faso (BF), le cancer en général constitue

une préoccupation importante. Les cancers infantiles

représentent sur le plan national la 2ème cause d'évacuation

sanitaire après les maladies cardiovasculaires (2,3). L'oncologie

pédiatrique prend une place de plus en plus importante

dans nos services de pédiatrie et les cancers de l'enfant sont

caractérisés par une forte mortalité, surtout dans les pays à

faibles revenus. La prévalence réelle des cancers pédiatriques

au BF est sous-estimée comme probablement partout

en Afrique sub-saharienne ; les données existantes étant

surtout hospitalières. A titre d'exemple, une étude descriptive

rétrospective sur les cancers en milieu hospitalier dans le

Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHUYO)

et le Centre Hospitalier Universitaire Pédiatrique Charles

de Gaulle (CHUP-CDG) dénombrait 321 cas chez des sujets

de 0 à 15 ans, durant une période de 4 ans ( 1er janvier 2008 au

31 décembre 2011) (4). Depuis 2018, un registre national de

cancer a été mis en place à Ouagadougou avec parallèlement

la collecte des données pédiatriques.

L'existence des registres « cahier » dans les services de soins

est un outil de « débrouillage » d'une utilité certaine, mais

avec ses insuffisances ; d'où la place importante d'un registre

électronique / numérisé. En effet, les registres hospitaliers

de consultation, d'hospitalisation et de laboratoires sont

des sources de données non négligeables. Cependant leur

caractère non sécurisé, le risque d'être soumis à l'usure du

temps, le mode d'enregistrement non uniforme et souvent

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116
  117. Page 0117
  118. Page 0118
  119. Page 0119
  120. Page 0120
  121. Page 0121
  122. Page 0122