Page 0011

CANCER CONTROL FRANCOPHONE 2021 9

INITIATIVES ET PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE LE CANCER

Maroc est de 3 204 dollars, dont 202 dollars par personne sont

consacrés aux soins de santé. On compte environ 6 médecins et

7,8 infirmières pour 10 000 habitants. La mortalité des enfants

âgés de 5 ans ou moins est de 40/1 000 et l'espérance de vie à la

naissance est de 71,8 ans (3).

L'oncologie pédiatrique au Maroc

Historique

L'activité d'oncologie pédiatrique a débuté au Maroc à la fin des

années 1970 et à cette époque, les chances de survie d'un enfant

atteint de cancer étaient quasi nulles. Il n'existait pas de structure

dédiée à l'oncologie pédiatrique, et les enfants qui arrivaient à

survivre étaient ceux dont la famille disposait de facilités pour un

transfert à l'étranger.

L'arme thérapeutique essentielle était la chirurgie, la

radiothérapie ne se faisait qu'à Casablanca et la chimiothérapie

utilisait un nombre très limité de drogues selon les disponibilités.

Le taux de survie ne pouvait donc pas dépasser 5%.

Au début des années 1980, deux équipes s'organisent pour

prendre en charge des enfants atteints de cancer : l'une à

Casablanca et l'autre à Rabat. Elles se fixent comme objectif

d'améliorer la survie de ces enfants au Maroc. Ces « unités» ont

démarré initialement sous forme d'une simple activité d'oncologie

pédiatrique assurée par des médecins exerçant dans des services

de pédiatrie ou d'hématologie. Puis par la suite, une structuration

des soins s'est vite imposée : grâce aux associations locales, AGIR

à Casablanca et l'association AVENIR à Rabat, des Unités de soins

ambulatoires et Hôpital de jour ont pu être développés.

L'accès à la radiothérapie pour les patients pris en charge à

l'unité de Rabat a été également facilité par l'ouverture, en 1986,

de l'Institut National d'Oncologie.

Ce développement continu de l'oncologie pédiatrique et

l'augmentation du nombre de patients traités et des soignants

impliqués dans cette prise en charge a fait apparaitre un nouveau

besoin : celui de créer, en 1996, une société savante la Société

Marocaine d'Hématologie et Oncologie Pédiatrique (SMHOP),

regroupant tous les intervenants en l'oncologie pédiatrique.

La première action de la SMHOP a été l'organisation du 3ème

Congrès Continental de la SIOP en Afrique à Rabat, en mai 1996.

Le paysage de l'oncologie en général, incluant l'oncologie

pédiatrique, a été complètement modifié par la création en 2005

de la Fondation Lalla Salma pour la Prévention et le Traitement

du Cancer présidée par son Altesse Royale la Princesse Lalla

Salma. Avec l'ensemble de ses partenaires, elle a fait de la lutte

contre le cancer une priorité de santé publique au Maroc et

dans la région. Ainsi, en partenariat avec le ministère de la santé,

d'autres départements et d'autres ONG, la fondation a mis en

place le Plan National de Prévention et de Contrôle du Cancer

qui s'articule autour de 4 volets : la prévention, la détection

précoce, la prise en charge diagnostique et thérapeutique et les soins palliatifs.

Activité d'oncologie pédiatrique au Maroc

Pour prendre en charge les enfants atteints de cancer, le Maroc

dispose actuellement de six structures d'oncologie pédiatrique

(figure 1) :

1. Deux unités à Casablanca :

J Une unité d'oncologie pédiatrique implantée au niveau du

service de Pédiatrie PIII de l'Hôpital pédiatrique Abderrahim

El Harouchi.

J Un service d'oncologie pédiatrique au sein du service

d'hématologie de l'Hôpital 20 août.

2. Un service à Rabat ; le service d'hématologie et d'oncologie

pédiatrique est localisé géographiquement dans le centre

d'hématologie et d'oncologie pédiatrique qui fait partie de

l'Hôpital d'enfant de Rabat.

3. Une unité à Fès ; l'unité d'oncologie pédiatrique est

localisée dans un service de pédiatrie du Centre Hospitalier

Universitaire Hassan II de Fès.

4. Un service à Marrakech ; le service d'oncologie pédiatrique

0

50

100

150

200

250

Dysplasie

médullaire

MyélomeSAM Aplasie

ou hypoplasie

médullaire

Métastases

médullaires

LMC = Leucémie Myéloïde Chronique, SAM = Syndrome d'Activation Macrophagique

4

4

Figure 1: Répartition des services et unités d'oncologie pédiatrique au Maroc

124

279 1284

■ Acute lymphoid leukaemia

■ Hodgkin lymphoma

■ Burkitt lymphoma

■ CNS, low grade tumours

■ Retinoblastoma

■ Wilms tumour

■ Other childhood cancer

Dysplasie

médullaire

MyélomeSAM Aplasie

ou hypoplasie

médullaire

Métastases

médullaires

MC = Leucémie Myéloïde Chronique, SAM = Syndrome d'Activation Macrophagique

Months

48%

42%

Unilateral intra-ocular

Unilateral intra-oribital

Bilateral

Unilatéraux extraoculaires intra orbitaires

Bilatéraux intraoculaires

71

75

33

73

Figure 2: Distribution des différents cancers au Maroc durant l'année 2020

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116
  117. Page 0117
  118. Page 0118
  119. Page 0119
  120. Page 0120
  121. Page 0121
  122. Page 0122