Page 0080

TRAITEMENTS DES CANCERS

78 CANCER CONTROL FRANCOPHONE 2021

Anxiété, dépression et qualité de vie

chez les mères d'enfants atteints de

cancer

KHEDIJA MEDDEB (SUR LA PHOTO), SOUAD ZAAGARI, FERIEL LETAIF, AMINA MOKRANI, AZZA GABSI, YAHYAOUI, NESRINE

CHRAIT, MOUNA AYADI, AMEL MEZLINI, DÉPARTEMENT D'ONCOLOGIE MÉDICALE, INSTITUT SALAH AZAIZ, TUNIS; FACULTÉ DE MÉDECINE DE TUNIS,

UNIVERSITÉ TUNIS EL MANAR

E

n Tunisie, environ 300 enfants sont atteints de cancer

chaque année (1). Le cancer représente la première cause

de mortalité dans le monde et garde jusqu'à nos jours,

une charge symbolique puissante, associée à des évocations

péjoratives et sombres. La maladie et son traitement peuvent

entrainer de multiples troubles physiques et psychiques comme

l'angoisse, la dépression, le dysfonctionnement relationnel,

des pressions sociales, financières et professionnelles chez les

parents et en particulier chez la mère qui accompagne souvent

l'enfant durant les hospitalisations.

Certaines études ont montré que les mères d'un enfant atteint

de cancer sont plus enclines à vivre des épisodes dépressifs et

qu'elles éprouvent une plus grande détresse émotionnelle que

les pères. Elles se sentent plus fragiles et menacées au plan de

leur équilibre émotionnel et rapportent un niveau d'anxiété plus

élevé que les pères (2). D'où l'importance d'un accompagnement

psychologique des parents tout au long de la maladie (3).

Les objectifs de notre étude étaient d'évaluer le taux de

dépression et d'anxiété ainsi que la qualité de vie chez les mères

d'enfants atteints de cancer hospitalisées avec leurs enfants, et

également d'étudier l'influence du cancer de l'enfant sur l'état

psychologique des mères.

Matériel et méthodes

Participants

C'est une étude descriptive transversale auprès de 35 mères

hospitalisées avec leurs enfants à l'unité d'oncologie de

l'Institut Salah Azaiz et de l'hôpital d'enfants Béchir Hamza,

durant les mois de janvier à mars 2018. Les critères d'inclusion

étaient : les mères ayant un enfant atteint de cancer sous chimiothérapie et/ou radiothérapie et accompagnant l'enfant

durant les hospitalisations, celles ayant accepté de participer à

l'étude et qui ont une situation familiale et conjugale stable. Ce

dernier critère a été sélectionné pour réduire les facteurs de

stress liés aux conflits conjugaux et au divorce.

Mesures

L'entretien semi structuré

Un entretien semi structuré a permis de recueillir les données

sociodémographiques relatives à la mère et à l'enfant et

d'obtenir le consentement préalable. Chaque mère a été

rencontrée individuellement trois fois et à distance de la phase

d'annonce.

L'échelle d'anxiété de Hamilton

Elle est composée de 14 items concernant différentes

composantes de l'anxiété : psychique, humeur dépressive ;

anxiété somatique, troubles cognitifs, sommeil… La cotation

consiste à attribuer à chaque item une note entre 0 et 4. Plus

la note est élevée plus l'anxiété est importante. Le seuil admis

en général pour une anxiété significative est de 20/56 (5). Nous

avons utilisé la version arabe traduite par Lotfi Fatim (4).

L'échelle de dépression d'Hamilton

Elle est formée de 17 items (5). La cotation varie entre 0-4,

ce qui indique la gravité de la dépression pour les premiers 9

items et entre 0-2, pour les 8 derniers items. La note globale

varie entre 0 et 52 points. De 0 à 7 : pas de dépression, de 8 à

16 : dépression légère, de 17 à 23 : dépression modérée et ≥ à

24, dépression sévère. Dans notre travail, nous avons utilisé la

La survenue d'un cancer chez l'enfant entraine de multiples troubles physiques et psychiques

au sein de la famille et plus particulièrement chez la mère. Les objectifs de notre étude étaient

d'évaluer le taux de dépression et d'anxiété chez les mères d'enfants atteints de cancer et

d'évaluer leur qualité de vie (QDV). Nos résultats ont montré que la majorité des mères

présentaient une dépression et une anxiété sévères ou modérées. Le domaine de qualité de vie

le plus altéré était celui des relations sociales. Une prise en charge basée sur le soutien, l'écoute

et l'accompagnement est indispensable en oncopédiatrie.

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116
  117. Page 0117
  118. Page 0118
  119. Page 0119
  120. Page 0120
  121. Page 0121
  122. Page 0122