Page 0013

CANCER CONTROL FRANCOPHONE 2021 11

INITIATIVES ET PROGRAMMES DE LUTTE CONTRE LE CANCER

Le St Jude Children Research Hospital (11)

St Jude a été fondé par l'acteur et producteur américain

Danny Thomas en 1962. L'hôpital a été basé sur le principe

que « aucun enfant ne doit mourir à l'aube de la vie ». En 1957,

M Thomas a fondé l'American Lebanese Syrian Associated

Charities (ALSAC), ce qui l'a aidé à réaliser son rêve. ALSAC

est également l'organisation de collecte de fonds de St Jude

Hospital.

La mission de l'hôpital Jude est de faire progresser la guérison

et les moyens de prévention des maladies pédiatriques graves

par la recherche et le traitement. Conformément à la vision du

fondateur Danny Thomas, aucun enfant ne se voit refuser un

traitement en raison de sa race, de sa religion ou de la capacité

de paiement de sa famille.

Les découvertes à St Jude ont profondément changé la

façon dont les médecins traitent les enfants atteints de cancer

et d'autres maladies graves. Depuis la création de St Jude, le

taux de survie pour la leucémie lymphoblastique aiguë, le type

le plus courant de cancer infantile, est passé de 4% en 1962 à

94% aujourd'hui.

Dès 2000, l'Hôpital d'Enfants St Jude noue un partenariat

avec l'ensemble des intervenants dans les cancers de l'enfant

au Maroc. L'objectif de ce partenariat est de permettre un

partage de connaissance, que ce soit à travers les cours ou les

conférences organisées ou à travers la Platform Cure4 Kids qui

est destinée aux échanges entre professionnels de santé.

Le but final est d'améliorer la prise en charge des enfants et

que ce soit conforme aux recommandations internationales.

En 2018, l'hôpital St Jude lance le programme « St Jude

Global Alliance ». L'objectif de ce programme est de permettre

à tout enfant, quel que soit son pays d'origine, d'avoir accès

au traitement et aux soins. Afin d'éliminer les disparités dans

le monde, l'hôpital St Jude s'est engagé à s'impliquer dans

l'amélioration de la prise en charge globale des enfants atteint

de cancer en développant des programmes de recherche, de

formation et d'éducation dans le monde.

L'Association Soleterre International (12)

Soleterre est une ONG, organisation humanitaire laïque et

indépendante qui Ĺ“uvre pour la reconnaissance et application

du droit à la santé dans son acception la plus large. Elle réalise

différent projets et activités au bénéfice des personnes en

situation de vulnérabilité dans les domaines sanitaire, psychosocial, éducatif

et du travail. Elle intervient avec des stratégies de

paix pour faciliter la résolution non-violente de la conflictualité

et pour l'affirmation d'une culture de solidarité. Elle adopte les

méthodologies de partenariat et de co-développement pour

promouvoir la participation active des bénéficiaires des projets

dans leur pays d'origine et dans les territoires d'immigration, en

s'assurant qu'ils soient efficaces et durables.

En 2010, Soleterre a lancé au Maroc le Programme

International d'Oncologie Pédiatrique (PIOP). Ce programme se

déroule dans les différents pays d'interventions de l'ONG, avec

des spécificités adaptées aux besoins de chaque contexte local.

L'objectif global est l'amélioration des mécanismes d'accès et la

qualité de la prise en charge des mineurs atteints du cancer, y

compris des actions de prévention et de diagnostic précoce (11).

Apports des partenariats au développement de

l'Oncologie Pédiatrique

1 - Le développement des compétences à travers l'Ecole Africaine

d'Oncologie Pédiatrique (EAOP) (13)

Depuis 2011, le programme de formation au sein du GFAOP a

été renforcé par la création de l'EAOP, un projet soutenu par la

Fondation Sanofi Espoir, la Fondation Lalla Salma de Prévention

et de Traitement du Cancer, la Société Marocaine d'Hématologie

et d'Oncologie Pédiatrique et l'Ecole des Sciences du Cancer de

l'Institut Gustave Roussy. Son objectif principal est de développer

un programme de formation en oncologie pédiatrique adapté

aux besoins des pays d'Afrique francophone.

Depuis le lancement de ce projet, 4 cours intensifs en oncologie

pédiatrique ont été organisés au Maroc :

J Cours intensif pour les infirmiers en mars 2011,

J Cours intensif en oncologie pédiatrique en juillet 2012,

J Cours intensif de chirurgie oncologique pédiatrique en

octobre 2013,

J Formation pour les infirmiers éducateurs en mars 2014.

Cela a permis la formation d'environ 120 soignants appartenant

aux différentes unités pilotes du GFAOP. L'année 2014 a connu

également le démarrage au Maroc du Diplôme Inter Universitaire

de cancérologie pédiatrique qui est un équivalent du DIUOP.

Il est organisé par la Faculté de médecine et de pharmacie de

Rabat, en partenariat avec l'Université Paris-Sud.

Durant la deuxième année de l'EAOP, une Plateforme de

e-learning a été créée, le but étant de permettre un apprentissage

à distance et faciliter l'accès aux cours adaptés aux dernières

Tableau 1: Programme du diplôme d'oncologie pédiatrique

Contenu de la formation

DU : Oncologic Pédiatrique

Unité 1 . 13

Epidémiologie et génétique des cancers de l'enfant

Approche d'un enfant atteint de cancer

Unité 2 : 16

Moyens et principes de traitement

Recherche et éthique

Unité 3 : Les hémopathies malignes 16

Unité 4 : Les tumeurs solides 32

Unité 5 : les sons de support 9

Unité 6 : Séquelles et suivi au long terme 4

TOTAL 90 heures

Index

  1. Page 0001
  2. Page 0002
  3. Page 0003
  4. Page 0004
  5. Page 0005
  6. Page 0006
  7. Page 0007
  8. Page 0008
  9. Page 0009
  10. Page 0010
  11. Page 0011
  12. Page 0012
  13. Page 0013
  14. Page 0014
  15. Page 0015
  16. Page 0016
  17. Page 0017
  18. Page 0018
  19. Page 0019
  20. Page 0020
  21. Page 0021
  22. Page 0022
  23. Page 0023
  24. Page 0024
  25. Page 0025
  26. Page 0026
  27. Page 0027
  28. Page 0028
  29. Page 0029
  30. Page 0030
  31. Page 0031
  32. Page 0032
  33. Page 0033
  34. Page 0034
  35. Page 0035
  36. Page 0036
  37. Page 0037
  38. Page 0038
  39. Page 0039
  40. Page 0040
  41. Page 0041
  42. Page 0042
  43. Page 0043
  44. Page 0044
  45. Page 0045
  46. Page 0046
  47. Page 0047
  48. Page 0048
  49. Page 0049
  50. Page 0050
  51. Page 0051
  52. Page 0052
  53. Page 0053
  54. Page 0054
  55. Page 0055
  56. Page 0056
  57. Page 0057
  58. Page 0058
  59. Page 0059
  60. Page 0060
  61. Page 0061
  62. Page 0062
  63. Page 0063
  64. Page 0064
  65. Page 0065
  66. Page 0066
  67. Page 0067
  68. Page 0068
  69. Page 0069
  70. Page 0070
  71. Page 0071
  72. Page 0072
  73. Page 0073
  74. Page 0074
  75. Page 0075
  76. Page 0076
  77. Page 0077
  78. Page 0078
  79. Page 0079
  80. Page 0080
  81. Page 0081
  82. Page 0082
  83. Page 0083
  84. Page 0084
  85. Page 0085
  86. Page 0086
  87. Page 0087
  88. Page 0088
  89. Page 0089
  90. Page 0090
  91. Page 0091
  92. Page 0092
  93. Page 0093
  94. Page 0094
  95. Page 0095
  96. Page 0096
  97. Page 0097
  98. Page 0098
  99. Page 0099
  100. Page 0100
  101. Page 0101
  102. Page 0102
  103. Page 0103
  104. Page 0104
  105. Page 0105
  106. Page 0106
  107. Page 0107
  108. Page 0108
  109. Page 0109
  110. Page 0110
  111. Page 0111
  112. Page 0112
  113. Page 0113
  114. Page 0114
  115. Page 0115
  116. Page 0116
  117. Page 0117
  118. Page 0118
  119. Page 0119
  120. Page 0120
  121. Page 0121
  122. Page 0122